La vie de la crèche

L'accueil de l'enfant

Tout accueil d'un enfant débute par une période d'adaptation progressive en présence des parents puis quelques heures en leur absence. Ce travail d'accompagnement est un temps indispensable pour la bonne intégration de l'enfant dans la structure et doit permettre d'instaurer un climat de confiance réciproque avec les parents.

Ce temps d’adaptation se déroule de la façon suivante :

  • Accueil de l’enfant avec un parent sur un temps court
  • Accueil de l’enfant seul sur un temps court
  • Accueil de l’enfant seul sur une ½ journée
  • Accueil de l’enfant seul sur une ½ journée avec un temps de sieste et/ou un temps de repas

Ce planning sera adapté en fonction des possibilités des parents.


Les différents types d'accueil

L'accueil régulier

C'est le cas pour un accueil tout au long de l'année. Un contrat individualisé est établi entre la famille et la structure. Le contrat débute à la date d’inscription de l’enfant.

En ce qui concerne la contractualisation, l’année est divisée en deux périodes articulées autour des fermetures de la structure :

    • première période : elle va de la réouverture fin Août jusqu’à la fermeture pour les congés de noël. (Environ 4 mois)
    • deuxième période : elle va de la réouverture en janvier jusqu’à la fermeture fin juillet. (Environ 7 mois)


L'accueil occasionnel

Pour une garde occasionnelle, les enfants sont accueillis une heure, une demi-journée, ou une journée. L'accueil dépend des places disponibles.

L'accueil d'urgence

Conformément au décret du 1er août 2000, une place d'accueil est toujours disponible pour un enfant dont la famille se trouve dans une situation d'urgence.

Le degré d’urgence est mesuré au cas par cas par les responsables techniques, la décision d'accueillir se fait en lien avec les membres du CA.

Cet accueil a une durée maximum d'un mois renouvelable une fois.

L'accueil d'enfants handicapés

Les enfants porteurs de handicap peuvent être accueillis dès lors que les conditions d’accueil sont réunies.

L'accueil des familles en parcours de ré-insertion

Toutes les crèches bénéficiant de la PSU doivent s'assurer que « les enfants de parents engagés dans un parcours d'insertion sociale et professionnelle et dont les ressources sont inférieures au montant forfaitaire du RSA ou au montant du RSA majoré pour une personne isolée assumant la charge d'un ou plusieurs enfants ou une femme enceinte isolée, peuvent aisément accéder à une place d'accueil ».