Déroulement d'une journée

Déroulement d'une journée

A l'arrivée de l'enfant, celui-ci doit être habillé, changé et nourri. Seuls les nourrissons (jusqu'à 8 mois et arrivant avant 8h) peuvent être accueillis en pyjama et prendre leur biberon à la crèche.

En début de semaine, les parents doivent faire le lit de leur enfant et vérifier la propreté du linge fourni en cours de semaine.

Dès leur arrivée, les parents inscrivent sur la feuille de présence l'heure d'arrivée de l'enfant et doivent scanner la fiche de leur enfant.

Tout retard ou absence doit être signalé par téléphone.

Au moment de l'accueil du matin et du soir, un échange avec les professionnels facilitera le suivi et les transitions entre la maison et le lieu d'accueil.


Un tableau de transmissions est prévu où le personnel note pour chaque enfant tout fait important survenu au cours de la journée.

Mentionner sur ce tableau les prises de médicaments effectuées et à venir pour le personnel (sous réserve d’ordonnance).


Concernant les horaires d’arrivée sur les horaires suivants:

  • Lors du goûter du matin (de 9h30 à 10h) : Ce créneau horaire n’est pas propice à un accueil personnalisé, à noter que ce goûter n’est pas obligatoire.
  • Lors du déjeuner (de 11h30 à 13h) : Tout enfant arrivant à partir de 13h doit avoir déjeuné. En revanche, tout enfant déjeunant à la crèche doit arriver au plus tard à 12h.
  • Lors de la sieste (à partir de 13h) : L’enfant, venant pour une après-midi et devant faire la sieste, doit arriver de préférence avant 13h.

Départ de l'enfant

Les parents doivent respecter les horaires de fermeture de la structure (18h30), et leurs heures de réservation (d'autres enfants ont pu être inscrits à leur suite).

Si les professionnels ne parviennent pas à joindre les personnes mentionnées sur la fiche d'inscription, ils confieront l'enfant à un membre du CA, ou à défaut à la gendarmerie.

Si les parents ne peuvent pas venir chercher personnellement leur enfant, ce dernier ne peut être confié qu'à la personne désignée (sur présentation de sa carte d'identité) sur la fiche de renseignements ou par lettre écrite remise aux professionnels.

En aucun cas, l'enfant ne peut être laissé sous la responsabilité d'un mineur.